Juillet / Août 2020

Un numéro que j’ai trouvé dans ma boite aux lettres en rentrant de vacances. Il m’attendait là, sagement, dans l’enveloppe kraft renforcée reconnaissable entre mille, au milieu des factures et des prospectus pour les surgelés et les fournitures scolaires (eh oui, c’est bientôt la rentrée !).

Un régal ! Pas seulement parce que, en tant que Nantais, ce qui touche à l’Armorique m’intéresse un peu plus que le reste de la France, mais parce que ce numéro a mis dans la lumière un personnage que je ne connaissais pas, dont j’avais cependant vu le nom sur quelques publications (dont l’inventaire minéralogique du Finistère, celui du Morbihan, de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes-du-Nord) : Bernard Mulot.
Et très honnêtement, le travail et la vie de Bernard Mulot m’ont touché. J’ai parcouru sa biographie avec intérêt et non sans une certaine émotion. La dernière fois, c’était en lisant la biographie de Jacques Geffroy « Un géologue au XXe siècle », un peu aussi pendant la lecture de « Mémoires d’un Minéralogiste sans Frontières », de Pierre Bariand.

Merci aux Editions du Piat de nous avoir fait connaître le scientifique et l’homme !

Au sommaire :

  • Améthystes d’Armorique
  • Portrait sensible d’un géologue discret : Bernard Mulot (1926-1998)
  • Un géologue-prospecteur méconnu : Bernard Mulot (1926-1998)
Parution :
Maison d’édition : Editions du Piat
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :

Laisser un commentaire