Dictionnaire de géologie - Foucault
Éditions :Relié - 8ème édition
ISBN : 9782100597352
Taille : 16,00 x 24,00 cm
Pages : 396

Définitivement à avoir sur son ordi ou sur sa tablette, à utiliser sans modération lors des lectures un peu pêchues qui impliquent de vérifier qu’on a bien compris un concept géographique, géologique, paléontologique, chimique ou minéralogique. Récemment, j’ai buté sur « Agpaïtique » lors d’une lecture sur le granite : j’ai passé 1 heure de plaisir à surfer dans mon dictionnaire (version ePub en ce qui me concerne), d’un mot à l’autre, d’un concept à l’autre.

Dictionnaire de géologie - version numérique
Dictionnaire de géologie — version numérique

J’ai une ancienne édition (la 5e) sur les étagères de ma bibliothèque : on pourrait croire que la science de la géologie bouge à petite vitesse, mais en 3 éditions se sont ajoutées la couleur des illustrations, les photographies, et des mises à jour. Pour autant, j’attendrai encore quelques éditions avant de renouveler mon édition actuelle, la 8e (la 9e édition est sortie en janvier 2020). Mais dans tous les cas, j’opterai à nouveau pour la version électronique : selon l’application que vous utilisez, l’utilisation d’un moteur de recherche est précieuse, ainsi que le fait de pouvoir annoter les pages, se référer à ses notes, voire partager ses commentaires (un article sera bienvenu pour présenter l’application que j’utilise pour organiser mes lectures électroniques).


Après le « Pomerol » donc, le « Foucault »[1]Alain Foucault est professeur au Muséum national d’histoire naturelle. Jean-François Raoult était professeur à l’université des sciences et techniques de Lille. est le second ouvrage de référence, à mon avis, à poser sur l’étagère du géologue amateur (ou dans sa tablette s’il a de petites mains). Il n’y a pas tant de livres qu’on finit pas nommer du nom de leur auteur. Ceux pour lesquels c’est le cas sont généralement devenus des références incontournables. Et celui-ci n’échappe pas à cette règle : je crois bien ne jamais l’avoir pris en défaut. J’y ai en effet toujours trouvé ce que j’y cherchais en m’étonnant régulièrement d’y croiser des entrées que je n’imaginais même pas avoir un rapport avec la géologie.

Ce volume ne doit pas être confondu avec le Dictionnaire illustré de géologie de François Michel, plus récent, mais aussi plus succinct. Bien que bien moins complet, ce dernier est néanmoins plus accessible pour le néophyte et, une fois de plus, donne davantage d’éléments de vulgarisation à l’amateur averti (des illustrations et des mots plus simples permettent de partager sa passion plus facilement).

Parution :
Maison d’édition : Dunod
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :

Sur le site de l’éditeur :

La géologie est, avant tout, une science de terrain : observations et prélèvements y sont le matériau de base de toute recherche. Pour en tirer parti, le géologue doit faire appel à beaucoup d’autres disciplines : physique, chimie, biologie, etc. Le vocabulaire du géologue reflète cette pluridisciplinarité et désigne donc une multitude de notions et d’objets. Il évolue en fonction des sciences qui l’utilisent et, au besoin, le modifient ou l’enrichissent. C’est pourquoi il était indispensable de disposer d’un dictionnaire pratique et actuel. Les auteurs ont mené à bien cette tâche difficile avec le souci de rendre cet ouvrage maniable et lisible. Cela les a conduits à effectuer une sélection rigoureuse des termes définis dans des domaines tels que la géologie sédimentaire, structurale, marine, la pétrologie, la minéralogie, la géophysique, la géomorphologie, la paléontologie, la préhistoire, etc. Les termes sont généralement suivis de leur étymologie et de leur définition. Parfois, pour une meilleure compréhension de la notion, le lecteur est renvoyé à un article plus développé, à caractère encyclopédique, qui peut constituer le point de départ d’une étude plus approfondie. Cette sixième édition tient compte des dernières avancées dans le domaine embrassé, notamment en matière de préhistoire. Elle est enrichie de 8 planches en couleurs. Elle comporte la traduction des termes en anglais. L’ouvrage est destiné aux amateurs, aux étudiants et aux professionnels. Ils y trouveront aussi bien des réponses lexicographiques à leurs questions que matière à réflexion.

Notes

Notes
1 Alain Foucault est professeur au Muséum national d’histoire naturelle. Jean-François Raoult était professeur à l’université des sciences et techniques de Lille.

Laisser un commentaire