Minerals and their Localities — Jan Hus Bernard, Jaroslav Hyršl
Éditions :Relié (Anglais) - 3rd Updated Edition
ISBN : 9788072960989
Taille : 17,00 x 24,00 cm
Pages : 912

Minerals and their localities ou, en français, les Minéraux et leur localités[1]Certains traduisent par « les minéraux, c’est où qu’on les trouve ? ». Un ouvrage à avoir au moins dans la bibliothèque du club (il n’est pas donné, avec pas loin de 120 € !).

Je ne connais rien de plus exhaustif, avec ses presque 1 000 pages et autant de photos, à part peut-être le Fleischer’s Glossary of Mineral Species (une liste à jour, mais sans illustrations, ni contenu riche, ni index des localités par exemple). La dernière édition date de 2015, on peut donc assez facilement trouver d’occasion la version de 2004, pour beaucoup moins cher (si ma mémoire est bonne, un addendum[2]Attention, je l’ai souvent vu vendu seul, sur les sites de vente d’occasion, sans qu’il soit nécessairement indiqué qu’il s’agit de l’addendum et pas du livre principal. On a vite fait … Lire la suite a été publié entre la seconde édition et la dernière, car la liste des minéraux connus s’allonge d’année en année).

En tous cas, le livre finit vite avec plein de post-its. C’est vrai qu’il est en anglais, mais, selon moi, rien de rédhibitoire car on s’habitue vite au jargon et autres abréviations dont il est fait usage en permanence, certainement pour limiter d’une manière ou d’une autre le nombre de pages et, in fine, le poids du colosse : 2 kilos et demi sur ma balance (à réserver pour une consultation sur le bureau, sinon bonjour la tendinite du poignet !)

Il pèse lourd, donc. Et pour cause ! Plus de 5 000 minéraux décrits sur plus de 9 300 localités à travers le monde. Les entrées se font par le nom du minéral (toujours en anglais), mais l’index des localités se trouve à la fin. Pour y retrouver vos sites préférés, il faudra parfois viser large et pas nécessairement directement le nom du site que vous connaissez. Un exemple récent : la carrière de Saint-Jean-des-Ollières (63) n’y figure pas… mais le Puy de la Garde (pour ses natrolites) s’y trouve quant à lui.

Parution :
Maison d’édition : Granit Publishing
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :
Critiques :Les Editions du Piat au sujet deMinerals and their Localities a écrit:

Une nouvelle édition de ce monument de la minéralogie, le guide le plus complet existant à ce jour a été complété et refondu avec 1 000 nouvelles photographies, 5 000 minéraux et 9 500 localités. Des chiffres qui donnent le tournis !


En numérique, ce qui ressemble le plus à ce livre, pour son exhaustivité, c’est Mindat : lire l’article.

Addendum (mai 2021) : je laisse le lien vers le site des Éditions du Piat, où j’ai acheté mon exemplaire, mais il semble que le livre soit déjà en rupture de stock, et disponible pour des montants exorbitants sur des sites d’occasion (j’ai vu jusqu’à 3 fois son prix initial !). Il a l’air encore disponible, cependant, sur le site de l’éditeur.

Au sujet de la nomenclature des minéraux :

Notes

Notes
1 Certains traduisent par « les minéraux, c’est où qu’on les trouve ? »
2 Attention, je l’ai souvent vu vendu seul, sur les sites de vente d’occasion, sans qu’il soit nécessairement indiqué qu’il s’agit de l’addendum et pas du livre principal. On a vite fait de les confondre.

Laisser un commentaire