Guide géologique — Alpes du Nord
Éditions :Broché
ISBN : 978-2-916097-48-0
Taille : 13,00 x 21,00 cm
Pages : 256

Au sommaire :

  • Une brève histoire géologique des Alpes du Nord
  • Les itinéraires :
    • Itinéraire 1 : Autour du lac de Saint-André
      • La catastrophe du Granier
      • Un monde en équilibre instable
    • Itinéraire 2 : Le plateau du Margeriaz
      • Lapiaz, tannes et glacières
      • Le label Global Geopark
    • Itinéraire 3 : Saint-Julien-Mont-Denis
      • Des ardoisiers dans la tourmente
      • Les mines et carrières souterraines de la Savoie
    • Itinéraire 4 : Le massif de Tête Noire et le col de Chavière
      • À la découverte d’un contact tectonique
      • Le bouquetin, l’équilibriste du rocher
    • Itinéraire 5 : Passy-Plaine-Joux
      • Une plongée dans le temps
      • 10 000 ans d’histoire au fond du lac de Pormenaz
    • Itinéraire 6 : Chaîne de Belledonne
      • À la découverte d’un socle ancien
      • Minéraux et cristaux alpins
    • Itinéraire 7 : La Roche Parstire
      • Un résumé de l’histoire des Alpes
      • Barrages, lacs et hydro-électricité, l’or bleu du Beaufortain
    • Itinéraire 8 : Au pied du Pic de Jallouvre
      • Une géodiversité foisonnante
      • Végétation et flore alpine
    • Itinéraire 9 : Sur les flancs du mont Pourri
      • Le glacier de la Savinaz
      • Les glaciers alpins, un milieu en sursis
    • Itinéraire 10 : La Tête du Vuargne
      • Un fond océanique au sommet d’une montagne
      • Les lacs du Chablais, une géodiversité étonnante
    • Glossaire géologique
Parution :
Maison d’édition : Omniscience
Collection : Guides géologiques
Éditeurs :
Genres :
Étiquettes :
Extrait :

Avant-propos et présentation des auteurs :

Vous qui êtes randonneurs, les Alpes doivent avant tout vous évoquer votre premier sommet, un pique-nique en famille au bord d’un lac,
cette marmotte dérangée au cours de sa placide sieste au soleil ou bien les jeux sans fin des cabris de chamois observés au loin. Mais peut-être vous
êtes vous aussi parfois interrogé sur l’origine du col que vous traversez, l’étonnante couleur d’une roche, la présence d’un fossile ou l’asymétrie
d’une montagne. Les géoscientifiques, qu’ils soient professionnels ou amateurs, ont certainement la réponse… ou sont peut-être en train de
la chercher. Cet ouvrage souhaite vous faire partager ces travaux qu’ils soient anciens ou en plein développement.

LIRE LA SUITE

La géodiversité de l’arc alpin est prodigieuse. Elle a de quoi assouvir toutes les curiosités, celle du contemplatif avec ses paysages si grandioses
ou étonnants, celle du collectionneur avec ses minéraux et fossiles, celle tout simplement du curieux qui est attentif aux détails ou intrigué par
une forme et son histoire.

Ces montagnes, nous les avons parcourues. Parfois, un marteau à la main, une ébauche de carte dans la poche, et une série de crayons de
couleur pour indiquer la nature des affleurements rencontrés. Parfois, accompagnés d’un groupe, d’étudiants ou d’amateurs, afin de leur faire
découvrir un massif, une montagne, une vallée. Parfois en famille, ou entre amis, dessus ou dessous la montagne pour transmettre un certain
sens du beau et partager ces moments privilégiés.

Les dix itinéraires sélectionnés ici ont été choisis avant toute chose pour l’intérêt esthétique des balades et la qualité des géosites traversés. Leur
difficulté liée au dénivelé ou à la longueur sont très variables. Ils vous conduiront à travers une grande partie des Alpes du Nord, à la découverte d’un massif ou d’une vallée. Certains sont connus d’autre moins ou pas forcément pour leur intérêt géologique. L’élaboration de ces itinéraires doit beaucoup aux spécialistes de ces secteurs, tous soucieux de partager leurs connaissances. Parmi eux des chercheurs ou membres associés du laboratoire EDYTEM (Environnement, Dynamiques et Territoires de la Montagne) de l’université de Savoie où travaille l’un des auteurs.

Les dépôts liés à la catastrophe du Granier ont été étudiés par Gérard Nicoud et Marc Dsikowski, hydrogéologues, qui en ont cartographié les limites.

Fabien Hobléa, géomorphologue est le spécialiste du karst du Margériaz. Président des conseils scientifiques du géopark du massif des Bauges et du Parc naturel régional de la Chartreuse, ses recherches s’appuient sur une active collaboration avec les territoires.

Robert Durand, spéléologue, a participé à l’élaboration du sentier des ardoisiers de Saint-Julien Montdenis réalisé par l’Office National des Forêts.

Jean-Michel Bertrand†, géologue et membre de la commission scientifique du Club Alpin Français est l’initiateur d’une collection de guides géologiques proposés sur le site de la FFCAM. Ils permettent de
partir à la découverte de la géologie autour des refuges. L’itinéraire du col de Chavière est grandement inspiré de ses travaux.

François Amelot, directeur adjoint du Centre de la Nature Montagnarde de Sallanches, connaît bien tout le secteur du massif de Pormenaz et du lac d’Anterne et a collaboré à la rédaction de cet itinéraire.
Le crêt du Poulet dans le massif de Belledonne a été choisi car c’est une promenade familiale que l’on peut apprécier aux quatre saisons.

Gilles Debroucker a lancé le Géo-Festival du Beaufortain dont il connaît tous les recoins. L’itinéraire de la Roche Parstire lui doit beaucoup, en particulier parce que l’enneigement exceptionnel de ce printemps a longuement retardé l’occasion de retourner faire des prises de vues sur ce sommet.

L’itinéraire du plateau de Samance au pied du col de la Colombière a été parcouru à de nombreuses reprises par Danielle Decrouez, à l’époque conservatrice en chef du Muséum d’histoire naturelle de Genève.

Le glacier de La Savinaz, en Haute-Tarentaise, a été choisi car peu connu du grand public et pourtant situé dans un site grandiose. Enfin, l’itinéraire de la tête du Vuargne, dans le Chablais, permet de
découvrir un fond océanique au sommet d’une montagne. Nous espérons que cet ouvrage sera pour vous l’occasion de porter un autre regard sur ce qui vous entoure. Loin de se limiter à la seule dimension géoscientifique, nous avons choisi d’y faire une place importante aux autres richesses des territoires traversés. Richesses naturelles, ou culturelles, en relation étroite avec le contexte géologique qui les entoure.

REGROUPER

Présentation de l’éditeur :

La géodiversité des Alpes du Nord est apte à assouvir la curiosité de tout naturaliste. En les traversant d’ouest en est, c’est une histoire de plus de 500 millions d’années qui s’offre à la découverte. Des paysages grandioses, des reliefs remarquables, des structures étonnantes ou des gisements convoités, autant de buts de randonnées pour le simple curieux ou l’amateur éclairé. Sans oublier une biodiversité originale, parfois même endémique, qui s’explique en partie par l’histoire géologique du massif alpin. Dès les origines, l’homme a su tirer profit de ces richesses offertes par la nature. Il a exploité la montagne, en a profondément transformé les paysages tout en se préservant des menaces qu’elle recèle.

Laisser un commentaire