Les cailloux, une fois qu’on les a mis dans des boites, plus ou moins grandes, il faut bien les ranger quelque part. On peut jouer aux poupées russes et les mettre dans des boites encore plus grandes. Mais au-delà du simple rangement, le collectionneur organise sa collection. Il classe et ordonne. Il y a une logique dans sa façon de ranger ses petits trésors.

Si l’exposition des minéraux en vitrine n’est pas l’objectif recherché (c’est un objectif louable cependant), les tiroirs sont une possibilité qui offre énormément d’avantages :

Module de rangement micros
  • on peut les sortir du meuble dans lequel ils se trouvent,
  • on peut les ranger en fonction de ses propres critères (classification, provenance, couleur, etc.),
  • on peut les intervertir,
  • on peut les étiqueter (le collectionneur, il aime étiqueter à peu près tout).

En tant qu’amateur de micro-minéralogie, j’utilise des boites aux dimensions standards. Et des dimensions standards, ça permet d’avoir des tiroirs… standards.

Pour être précis, la hauteur des boites étant toujours la même (quand la boite est bien fermée), on peut les ranger dans des tiroirs à peine plus profonds.

J’espère pouvoir écrire des articles plus détaillés au sujet du rangement des minéraux, car c’est un souci permanent pour celui qui est soucieux de la préservation de sa collection.

Laisser un commentaire